Imedia : innovation et sérénité

À deux pas de l’Hôpital Erasme, sur la route de Lennik, il y a le Centre ambulatoire Erasme-Imedia. Ce bâtiment flambant neuf attire votre curiosité sur le chemin de l’hôpital ? Il est temps de faire les présentations.

Lors de sa conception, l’architecture du Centre ambulatoire Erasme-Imedia a été pensée pour la radiologie. C’était d’ailleurs l’unique occupation du centre au moment où l’Hôpital Erasme en a fait l’acquisition. De manière logique, l’hôpital suit cette ligne de conduite mais pas uniquement ! Actuellement près de 1500  patients y sont accueillis chaque mois dans de très bonnes conditions.

Imagerie médicale : quels examens ?

En matière d’imagerie médicale, deux indications ont été transférées dans leur quasi entièreté de l’hôpital général vers le centre Imedia :
l’imagerie ostéo- articulaire (en cas de suspicion d’ostéoporose ou d’arthrite par exemple) et l’imagerie de la femme pour tout ce qui tourne autour de la mammographie, y compris certaines biopsies.

Une technologie innovante

Sur place, nos patients ont accès à des machines tout à fait innovantes : une IRM, un scanner CT, et plusieurs instruments de radiologie conventionnelle : échographie, radiographie, sénologie. À titre d’exemple, la machine utilisée pour faire les mammographies fait partie des moins irradiantes sur le marché, et les échographes offrent la possibilité de faire immédiatement une ponction si c’est nécessaire afin d’établir un diagnostic plus rapide.

Un cadre précieux

Dans certaines circonstances, on peut préférer être dans une petite structure qui permet de trouver rapidement une place de parking, d’être pris en charge dès son arrivée par des secrétaires, de voir par la fenêtre de la verdure, etc. En ce qui concerne la clinique de l’imagerie de la femme, ces avantages s’ajoutent à celui d’être reçues dans des locaux qui leurs sont réservés.

Et la médecine interne !

Par ailleurs, l’Hôpital Erasme a aussi déplacé au Centre ambulatoire Erasme-Imedia la médecine interne dont la Clinique d’Immunodéficience et le Centre de Référence SIDA. Là encore, le but est de recevoir en dehors du milieu hospitalier des patients qui, dans leur grande majorité, n’ont pas immédiatement besoin de soins lourds, mais sont pris en charge par les équipes médicales de haute qualité d’Erasme.