Clinique de l'Endométriose

L’endométriose touche plus de 10% des femmes. C'est une pathologie évolutive caractérisée par un développement de la muqueuse utérine (endomètre) en dehors de la cavité utérine. Ce développement peut se faire sur tous les organes abdominaux mais surtout sur les organes pelviens, en particuliers les ovaires, les ligaments qui soutiennent l’utérus et le péritoine. Dans les cas les plus sévères, plus rares, l’endométriose peut envahir l’intestin (le rectum en particulier), la vessie, l’uretère (canal reliant le rein à la vessie) ou le vagin.

 

Douleurs et troubles de la fertilité

La muqueuse utérine en position anormale suit les variations du cycle menstruel, et en particulier, saigne sur place au moment des règles. Ceci entraine inflammation, formation de kystes et adhérences à ce niveau. 

L’endométriose recouvre un large spectre de situations allant des formes les plus simples voire asymptomatiques aux formes complexes très invalidantes. Cette pathologie affecte le plus souvent des femmes jeunes, en age de procréer et pour lesquelles la fertilité est un enjeu important. Pour ces dernières, une collaboration étroite existe entre la Clinique de l'Endométriose et la Clinique de Fertilité afin d'évaluer le besoin de recours aux techniques de procréation médicalement assistée (PMA) ou de proposer si nécessaire une préservation de la fertilité.

La douleur fait partie des aspects majeurs de la pathologie pour de nombreuses femmes affectées. Elle est liée à l'inflammation, à la formation d'adhérences, et aussi aux éventuelles prises en charge chirurgicales. La Clinique de l'Endométriose travaille pour cet aspect de la pathologie en collaboration avec le Centre Multidisciplinaire d'Evaluation et de Traitement de la Douleur (CMETD), qui offre aux patientes souffrant de douleurs chroniques une prise en charge globale : médicaments, gestes techniques (infiltrations), mais aussi accompagnement psychosocial si nécessaire, ou psychiatrique en cas de dépression liée à la pathologie.

Comment diagnostiquer l'endométriose ?

L’examen clinique par un gynécologue spécialiste est indispensable. 

L’imagerie de première intention est l’échographie endovaginale.

L'examen de 2ème ligne qui peut être proposé en complément est l’IRM (imagerie par résonnance magnétique) pelvienne, réservée aux cas d’atteintes plurifocales complexes avant chirurgie.

Comment prendre en charge les patientes atteintes d’endométriose ?

Au sein de la clinique de l’endométriose, la prise en charge est réalisée par une équipe pluridisciplinaire experte dans le domaine, qui regroupe les spécialités suivantes :

Ainsi qu’une équipe paramédicale :

  • Coordination administrative de la clinique : B Paquay
  • Psychologue : Audrey Cailleaux
  • Infirmières :
    • QOP: S De Taye
    • Salle d’hospitalisation : F Gregoire
    • Consultation : E Chasseriaud
    • Infirmière de recherche : F Henry
  • Thérapies complémentaires

L’ équipe de la clinique de l’endométriose est dédiée à offrir un parcours de soin individualisé et adapté, en prenant en compte la priorité de la patiente et du couple.

Pour cela nous organisons régulièrement des réunions de concertation pluridisciplinaire. À l’issue de ces réunions, nous proposons un programme personnalisé de soins pour chaque patiente.

Parfois, il est nécessaire d’avoir recours un à traitement chirurgical. Le but de la chirurgie de l’endométriose est de permettre d’éliminer le plus complètement possible les lésions y compris dans les formes complexes, afin d’améliorer la qualité de vie de la patiente (douleurs et/ou infertilité).

La balance bénéfice/risque de chaque procédure chirurgicale est analysée individuellement par notre équipe pluridisciplinaire.

La chirurgie doit être, idéalement, réalisée par voie coelioscopique car celle-ci est associée à :

  • Une diminution des complications intra et post-opératoires
  • Une diminution de la durée d’hospitalisation et de convalescence
  • Des résultats plus favorables sur la fertilité.  

Dans cette optique, à l’Hôpital Erasme, la chirurgie minimale invasive par laparoscopie et avec assistance robotique est proposée aux patientes afin d’offrir une technique de haute précision permettant de réduire les risques opératoires.

> Découvrez l'activité de la Clinique de l'Endométriose en vidéo

> Prendre rendez-vous en consultation