22.03 et 28.03 : dépistage gratuit de l'hépatite C

07/03/2018
Un belge sur deux atteint d'hépatite C l'ignore ! C'est la raison pour laquelle le Service de Gastroentérologie de l'Hôpital Erasme organise deux journées de sensibilisation et de dépistage.

En Belgique, on estime qu'1% de la population est porteuse du virus de l'hépatite C. Mais cette maladie évoluant très longtemps sans symptôme, il est fréquent que les personnes atteintes ne le sachent pas. Or, non traitée, l'hépatite C peut entraîner de graves lésions au foie (cirrhose ou cancer, par exemple).

Un traitement efficace

Aujourd’hui, les traitements permettent de guérir de l’hépatite C. Cependant, il reste difficile de soigner les complications graves que le virus a causé au foie. Il est donc essentiel qu'elle soit diagnostiquée le plus rapidement possible. "Le traitement dure quelques semaines et n'induit généralement pas d'effets secondaires. Une fois terminé, le patient est définitivement guéri", explique Christophe Moreno, Directeur de la Clinique d'Hépatologie de l'Hôpital Erasme.

Afin de sensibiliser les patients à l'importance du dépistage précoce, le Service de Gastroentérologie propose un dépistage gratuit les 22 et 28 mars prochain. "Il s'agit d'un test rapide et indolore qui consiste à piquer le bout du doigt. Les résultats sont obtenus dans les 15 minutes qui suivent le test".

Mode de contamination

Le virus de l'hépatite C se transmet uniquement par du sang contaminé. Dès lors, toute personne ayant eu potentiellement un contact avec du sang contaminé - utilisation de drogue par voir intraveineuse ou intranasale, tatouage, piercing, transfusion de sang avant 1992, soins médicaux dans des pays à risque, etc. - devrait être dépistée pour le virus de l’hépatite C.

Informations pratiques

Quand ? Les 22 et 28 mars de 10h à 15h

Où ? Dans le grand hall de l'hôpital

Quoi ? Un dépistage gratuit et une sensibilisation aux effets de l'hépatite C sur le foie à l'aide de l'imagerie 3D (voir ci-dessous).