Monkeypox/variole du singe : que faire ?

03/06/2022
Des vaccins existent et leur disponibilité a augmenté. Voyez ici si vous êtes éligible et retrouvez les informations principales.

Qui peut se faire vacciner ?

A ce jour, sont exclues de la vaccination les personnes :

  • Agées de moins de 18 ans
  • Présentant des symptômes de la variole du singe ou autre maladie fébrile sévère ou infection aiguë
  • Ayant reçu une vaccination contre la variole dans leur enfance et qui ne sont pas immunodéprimées
  • Ayant déjà eu la variole du singe
  • Allergiques au vaccin ou à l’un de ses composants

Dans la situation épidémiologique actuelle et avec une disponibilité limitée des vaccins, ceux-ci sont réservés aux groupes cibles suivants :

Vaccination après un contact confirmé positif, endéans les 4 jours (attention, le cas contact doit avoir été confirmé par un test PCR positif) :

  • Toutes les personnes ayant eu un ou des contacts à très haut risque dans les 4 jours suivant l'exposition, pour prévenir l'infection.
  • Les personnes ayant eu un ou des contacts à haut risque (y compris les travailleurs de la santé non protégés) chez qui une infection peut être plus grave (personnes souffrant de troubles immunitaires, femmes enceintes, etc.), de préférence dans les 4 jours suivant l'exposition, jusqu'à un maximum de 14 jours, pour prévenir l’infection ou limiter sa gravité.

Vaccination avant un contact possible (vaccination préventive)

  • Les personnes qui ont un risque élevé d’être infectés par la variole du singe et qui sont gravement immunodéprimées :
    • Immunodéficience due à une maladie (cancer en cours de traitement ou VIH/SIDA avec des valeurs de CD4 basses)
    • Immunodéficience due à des médicaments (chimiothérapie, transplantation
  • Les travailleurs du sexe masculins et transgenre
  • Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) qui ont eu au moins une MST démontrée par des résultats positifs dans l'année écoulée
  • Le personnel de laboratoire manipulant des cultures de la variole du singe
  • Les femmes atteintes de VIH/Sida ou qui reçoivent une thérapie PrEP contre le VIH.

Vous pensez être infecté ou vous souhaitez un vaccin ?

Vous pouvez prendre un rendez-vous à l'Hôpital Erasme pour vérifier si vous êtes infecté, ou pour une vaccination à condition d’entrer dans les critères. Prenez contact au 02 555 74 84 du lundi au vendredi entre 9h30 et 16h30 ou par mail à l'adresse prevention@erasme.ulb.ac.be

Une vaccination préventive est aujourd'hui aussi proposée au centre de vaccination Pachéco. Informations et prise de rendez-vous : 02 214 19 29.