Pauline, 36 ans, travaille depuis 6 mois dans l’unité de gastroentérologie

29/10/2018
L’Hôpital Universitaire Erasme se développe, rejoignez-nous ! Pour vous permettre de plonger au cœur de nos services, Agata, Imran, Julien et Pauline, récemment engagés à Erasme, vous livrent leur expérience. Cette semaine, c'est Pauline Majolie Kamte, engagée il y a 6 mois dans l'unité de gastroentérologie qui retrace son parcours.

Pourquoi avoir choisi cette profession ?

J’ai d’abord fait des études de comptabilité en Espagne, où je vivais à l’époque. Mais après 4 ans dans un bureau comptable, je ne me sentais pas vraiment à ma place. Dans ma famille, prendre soin des gens c’est important et enfant, je rêvais d’être infirmière. Mes fils avaient 1 et 4 ans et j’ai profité d’un déménagement en Belgique pour changer d’orientation professionnelle. J’ai repris mes études et dès les premiers jours, j’ai su que je ne m’étais pas trompée.     

Pourquoi avoir décidé de postuler à l’Hôpital Erasme ?

Mon mari et moi voulions déménager à Bruxelles, mais je voulais d’abord y trouver un travail, j’ai donc postulé dans plusieurs hôpitaux Bruxellois. J’ai reçu des propositions de plusieurs d’entre eux et j’ai choisi Erasme parce que je voulais intégrer un hôpital universitaire où j’aurais accès à des technologies de pointe, comme en endoscopie, par exemple. Par ailleurs, je savais que j’y aurais des possibilités de formation, de spécialisation et d’évolution. Enfin, ici, je trouve que les horaires proposés sont plus confortables. Et nous ne sommes pas obligés de faire des nuits, ce sont des veilleuses fixes qui occupent ce poste. Avec des enfants en bas âge, ce n’est pas un détail.  

Comment s’est passée votre arrivée en gastro ?

Je n’ai pas été déçue ! En quelques semaines, j’avais accès à des pathologies très variées que je n’avais pas eu l’occasion de rencontrer dans mon premier poste. Je pense notamment à un patient qui est arrivé dans un état critique et qui a pu rentrer chez lui après 4 mois dans le service. Faire partie de cette équipe qui a permis d’arriver à ce résultat, c’était... woaw ! De manière plus pratico-pratique, dès que je suis arrivée, on m’a attribuée une marraine chargée de m’expliquer le fonctionnement du service et les différentes techniques utilisées. C’est une super manière de faciliter notre arrivée. Parallèlement, tout le monde est très disponible pour les nouveaux : de la chef de service aux secrétaires, on ne nous laisse jamais seul.

Et si nous faisions équipe ?

L'interview de Pauline vous a donné envie d'en savoir plus et, qui sait, d'intégrer l'une de nos équipes ? Découvrez ce que nous vous proposons en cliquant ici mais aussi en parcourant notre brochure "Et si nous faisions équipe ?"

Toutes nos offres d'emploi se trouvent ici.

Plus d'infos ?

Nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.