Sylvie, 37 ans, travaille depuis plus de 2 ans à l’Hôpital Erasme

14/05/2019
L’Hôpital Universitaire Erasme se développe, rejoignez-nous ! Pour vous faire une idée de ce qu'est le travail dans nos équipes, nous vous présentons des infirmiers et infirmières, fraîchement arrivés ou déjà bien installés dans l'institution. Cette semaine, c'est Sylvie Van De Broeck, engagée il y a plus de 2 ans en tant que Sage-Femme en chef de la salle d’accouchement, de l’unité des grossesses à risque (MIC) et du Cocon qui retrace son parcours.

Pourquoi avoir choisi cette profession ?

J’ai commencé des études d’infirmière avec l’envie de devenir infirmière pédiatrique mais, en deuxième année, j’ai fait un stage en salle d’accouchement et je me suis rendue compte que c’était ça que je voulais faire ! J’ai terminé ma deuxième et j’ai fait une passerelle vers les études de sage-femme. Accompagner les parents dans cette étape de la vie, j’ai trouvé ça génial. Et je ne regrette pas du tout mon choix.

Pourquoi avoir décidé de postuler à l’Hôpital Erasme ?

J’ai d’abord travaillé 11 ans dans un autre hôpital où je passais de la salle d’accouchement, à la maternité et au service de néonatologie. C’était une période très enrichissante tant du point de vue humain que du point de vue professionnel. J’ai énormément appris, on ne fait jamais la même chose. En 2012, j’avais envie d’être actrice du changement et de pouvoir mettre en place de nouveaux projets. J’ai donc suivi un master en santé publique afin de pouvoir devenir sage-femme en chef. Une fois mon cursus terminé, j’ai appris qu’un poste s’ouvrait à Erasme et j’ai postulé.

Comment s’est passée votre arrivée à l’Hôpital Erasme ?

Très bien ! J’ai eu la chance d’arriver dans un service où les compétences des sages-femmes sont reconnues par les médecins. On travaille en étroite collaboration avec eux et nous avons une grande autonomie. C’est loin d’être le cas partout et c’est vraiment un plus ! La preuve : je fais 90 km chaque matin et chaque soir, un poste s’est ouvert dans un hôpital à 20 minutes de chez moi et je n’ai pas envisagé un seul instant de postuler.

Les sages-femmes ont la possibilité de mettre des projets en œuvre de A à Z. Ainsi, dernièrement, un groupe de sages-femmes a créé un programme complet de préparation à la naissance. Un autre projet consiste à former les sages-femmes en même temps que les médecins à l’aide de mannequins « robots » qui miment les conditions réelles. Ce type de formation en tandem est novateur et très instructif. Et cela reflète la prise en charge que nous proposons aux patients : les décisions sont prises collégialement par la sage-femme et le gynécologue. Ça paraît logique mais ce n’est pas le cas partout. C’est ce qui me plait ici.

Et si nous faisions équipe ?

L'interview de Sylvie vous a donné envie d'en savoir plus et, qui sait, d'intégrer l'une de nos équipes ? Découvrez ce que nous vous proposons en cliquant ici mais aussi en parcourant notre brochure "Et si nous faisions équipe ?"

Toutes nos offres d'emploi se trouvent ici.

Plus d'infos ?

Nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.