Un traitement innovant en avant-première à l'Hôpital Erasme

13/11/2018
L’Hôpital Universitaire Erasme a administré, pour la première fois en Belgique, le Patisiran, un traitement de pointe indiqué dans le traitement de l’amyloïdose héréditaire avec polyneuropathie. Plus d’infos en cliquant sur le titre de la brève.

Ce 9 novembre, l’Hôpital Erasme a administré à un patient  âgé de 66 ans, un traitement novateur contre l’amyloïdose héréditaire, le Patisiran. L’amyloïdose héréditaire, aussi appelée amylose à transthyrétine héréditaire ou ATTRh, provoque des atteintes aux nerfs et à différents organes : « Cette maladie engendre une perte d’autonomie progressive et met en jeu le pronostic vital des patients, notamment à cause des atteintes cardiaques qu’elle provoque », explique le Dr. Gauthier Remiche, Directeur du Centre de Référence Neuromusculaire Erasme-HUDERF.

Jusqu’à cette année, il n’y avait que deux traitements : une molécule qui n’est efficace qu’au tout début de la maladie et que l’on peut dans les faits rarement utiliser parce que le diagnostic est souvent tardif, et la greffe de foie.

Cet été tout a changé, avec une étude qui a montré l’efficacité d’un nouveau traitement, le Patisiran, qui a obtenu une autorisation de mise sur le marché pour le traitement de l’amyloïdose héréditaire. Malheureusement, en Belgique, la molécule n’est pas encore disponible parce que toutes les modalités de remboursement n’ont pas encore été définies. C’est pourquoi l’Hôpital Erasme a mis en place une collaboration avec la firme pharmaceutique dans le cadre d’un programme médical d’urgence pour pouvoir administrer le Patisiran à un premier patient qui en avait besoin. La première injection a eu lieu le 9 novembre et s’est très bien passée.

Si vous souhaitez plus d'informations, cliquez ici pour accéder au communiqué de presse