Autopsies

L'autopsie consiste en un examen post-mortem du patient qui permet d'établir une corrélation entre les données cliniques pré-mortem et les découvertes post-mortem. Cet examen permet donc un contrôle de la qualité des soins donnés aux patients.

Généralités

Cet examen se déroule en deux étapes:

L'examen macroscopique qui comporte une description de l'aspect externe du corps et des lésions éventuelles ainsi qu'un examen interne de tous les organes. Des photographies des lésions sont prises. Lors de cet examen, un prélèvement de tous les organes est effectué ainsi qu'un prélèvement des lésions éventuelles. L'examen macroscopique se déroule en salle d'autopsie (HG - niveau -2) et nécessite la présence d'un prosecteur, d'un médecin pathologiste junior assisté éventuellement d'un médecin pathologiste sénior.

L'examen microscopique: les prélèvements effectués en salle d'autopsie sont mis en cassette. Les lames histologiques sont examinées par un pathologiste sénior responsable du secteur des autopsies.

Un compte-rendu provisoire est édité à l'issue de l'examen macroscopique endéans les 48 heures; le compte rendu définitif est édité après examen microscopique endéans le mois (excepté l'examen du cerveau).
Plusieurs fois par an, des réunions sont organisées entre médecins cliniciens et pathologistes afin d'étudier les corrélations entre la clinique et les résultats des autopsies, doit dans le cadre des séances anatomo-cliniques, soit dans le cadre des séminaires de l'USI.

Bilan d'activités

Ethique

Art. 133 01/01/1975 

Sauf réquisition ou dispositions légales particulières, une autopsie ne peut être pratiquée que s'il n'y a pas eu d'opposition explicite ou implicite du patient ou opposition de la part des proches.

Art. 135 01/01/1975

Les règles habituelles en matière de secret médical sont d'application pour toutes les constatations faites à l'occasion d'une autopsie.

Art. 134 01/01/1975

Le médecin qui pratique une autopsie agira avec tact et discrétion. Il prend les mesures nécessaires pour que le corps soit présenté, après l'autopsie, d'une manière qui respecte les sentiments des proches.

Ces articles sont issus du code de déontologie de l'Ordre des Médecins et accessibles à l'adresse suivante: http://www.ordomedic.be/fr/code/search/