Le diabète au cœur de nos préoccupations

Selon les recommandations internationales, tout diabétique doit être suivi par un cardiologue une fois par an, même s'il est asymptomatique.

En effet, au moment où le diabète de type 2 est diagnostiqué, plus de 50 % des patients ont déjà une maladie coronarienne (soit des grosses artères, soit des micro-artères du cœur). De plus, il existe chez environ 20 % des diabétiques une atteinte des nerfs cardiaques ("neuropathie autonome") qui fait que les gens ne ressentent rien, ou très peu, même pour des problèmes importants comme un infarctus du myocarde.

Au diabète de type 2 s'ajoutent souvent d'autres facteurs de risque cardio-vasculaire: tabagisme, hypercholestérolémie, hypertension artérielle, surcharge pondérale, manque d'activité physique (sédentarité). Il est donc important de contrôler tous les facteurs de risque associés et d'avoir un bon contrôle de la glycémie.

La consultation doit comporter un interrogatoire complet, un examen physique et un électrocardiogramme de repos. L'échocardiographie est nécessaire dans le dépistage et le suivi. En fonction des pathologies et du profil du patient des tests complémentaires sont choisis (épreuve d'effort, scintigraphie myocardique, échographie sous dobutamine, coronarographie).
Le suivi est adapté en fonction des résultats.

Consultations 

  • Tél: 02 555 3940

www.diabète-abd.be