Présentation du Centre multidisciplinaire de Sclérodermie systémique

Présentation du Centre de Sclérodermie systémique de l'Hôpital Erasme

La sclérodermie systémique est une maladie auto-immune rare. Au cours d'une maladie auto-immune, le système immunitaire fonctionne de manière excessive et se retourne contre l'organisme.

Existe-t-il différentes formes de sclérodermie ?

Oui, la sclérodermie peut être localisée ou systémique. La forme localisée consiste en des lésions strictement limitées à la peau. Au cours de la sclérodermie systémique, d'autres tissus ou organes (articulations, poumons, tube digestif, coeur, reins) sont atteints.

Quels en sont les symptômes ?

La sclérodermie commence le plus souvent par une modification de la peau qui devient sèche et tendue par augmentation de sa composante fibreuse (sclérose).

Un autre symptôme peut se voir au niveau des doigts : le phénomène de Raynaud. Il est marqué par une décoloration (blanche puid bleue et après rouge) des extrémités et est la conséquence du rétrécissement des petits vaisseaux et de l'interruption de la circulation sanguine.

Contrairement au phénomène de Raynaud primaire, extrêmement fréquent et sans gravité, le phénomène de Raynaud secondaire à la sclérodermie s'associe à des plaies cutanées guérissant difficilement.

Informations complémentaires