Covid Safe Ticket : quelle application à l'hôpital ?

11/10/2021
Dès le 15 octobre, le Covid Safe Ticket (CST) sera en vigueur pour accéder à certains événements ou lieux en Région de Bruxelles-Capitale, dont les hôpitaux. En pratique, qu’est-ce que cela implique pour nos patients et visiteurs ? Les réponses à toutes vos questions sont reprises dans les F.A.Q ci-dessous. 

En bref

  • Le CST s’applique uniquement aux visiteurs des patients hospitalisés.
  • Les patients devant bénéficier de soins ou venant en consultation, ne doivent pas présenter le CST.
  • Ces mesures s’ajoutent aux règles spécifiques en vigueur à l’hôpital et ne remplacent pas celles-ci.

1. Est-ce que je dois présenter mon CST dans tous les hôpitaux ?

Oui, tous les hôpitaux en région bruxelloise sont concernés, tant les hôpitaux universitaires que généraux, spécialisés ou psychiatriques.

2. Dois-je présenter un CST pour bénéficier de soins ou d’une consultation dans l’hôpital ?

Non, c’est uniquement le visiteur d’un patient hospitalisé qui doit présenter le CST.

3. Qui doit présenter un CST ?

Il est attendu de chaque visiteur d’un patient hospitalisé qu’il présente un CST pour entrer dans un hôpital.

4. Dans quels cas je ne dois pas présenter de CST pour rentrer dans un hôpital ?

La présentation spontanée d’un CST est exigée de toutes les personnes ne travaillant pas ou n’ayant pas besoin des soins et services de santé délivrés dans l’hôpital.
Les exceptions à ce principe sont les suivantes :

  • Les visiteurs de moins de 12 ans accomplis au moment du contrôle
  • Les parents d’un enfant de moins de 16 ans
  • Les visiteurs de patients en fin de vie, en soins palliatifs ou présentant certaines pathologies… sur base d’une appréciation du médecin responsable à l’hôpital
  •  La personne qui accompagne une personne vulnérable, fragile ou malade, le temps des soins (p.ex. aux urgences)

5. Pourquoi est-ce qu’il y a l’obligation de CST pour visiter un patient hospitalisé ?

Le Covid Safe Ticket est un outil de gestion du risque sanitaire complémentaire à la vaccination et aux mesures d’hygiène (désinfection des mains, port du masque, distance…). Il a pour objectif de protéger les patients hospitalisés, par définition plus fragiles.

A l’hôpital, l’obligation pour les visiteurs de présenter un CST doit contribuer à renforcer les barrières limitant l’entrée et la circulation du virus dans l’institution.

6. Est-ce que, si j’ai un CST, je peux arrêter de porter un masque dans l’hôpital ?

A l’hôpital, l’obligation pour les visiteurs de présenter un CST ne s’accompagne PAS d’un assouplissement quelconque en ce qui concerne les gestes barrières d’application.
Vous devez respecter les autres mesures de protection qui vous sont demandées par le personnel.

7. Est-ce que je dois présenter un CST seulement lors de ma première visite ou chaque fois ?

Oui, lors de chaque visite du patient.

8. Est-ce que l’hôpital est obligé de me contrôler ?

Les institutions ont une obligation de mettre en place un contrôle, les visiteurs ont une obligation de montrer leur CST et une pièce d’identité avec photo, et ne pas entrer sans CST.
Rien ne sert de s’énerver sur la personne de l’accueil ou de sécurité qui vous contrôle, elle ne fait qu’appliquer un texte légal.

9. Est-ce que le contrôleur va tout savoir sur mon état de santé ? est-ce que c’est enregistré ?

Aucun enregistrement de données liées au CST des visiteurs n’est autorisé. Le contrôleur voit seulement si vous pouvez entrer ou pas (écran vert ou écran rouge sur son lecteur)… il ne sait pas si c’est grâce à un vaccin ou un test covid etc.

10. Qu’est-ce que je risque si je refuse de me faire contrôler ou que je passe sans être contrôlé ?

Des sanctions pénales sont prévues : les visiteurs qui ne présentent pas spontanément à l’entrée ou n’auront pas laissé contrôler leur CST et seront rentrés dans l’institution ou qui auront déjoué/fraudé le contrôle ou qui auront forcé l’entrée sans CST : 50 à 500 € d’amende.

En cas de non-respect de ces règles par un visiteur, la direction contacte la police pour le signaler.

11. Est-ce que le CST met fin aux autres mesures de restriction des visites dans les hôpitaux ?

Non. Dans le cadre d’une épidémie telle que le COVID les médecins chefs des hôpitaux peuvent prendre des mesures de limitation des visites et ces limitations ne sont pas levées avec l’arrivée du CST. Le CST est une mesure supplémentaire.

12. Comment obtenir un CST si vous n'êtes pas résident belge ? 

  • Pour les personnes ayant un NISS/BIS : vous pouvez vous rendre chez un médecin afin qu'il enregistre votre vaccination sur "Vaccinnet", ce qui génèrera un certificat de vaccination belge.
  • Pour les personnes européennes, sans lien avec la Belgique : vous devez obtenir un certificat de vaccination via votre pays d'origine.

Source : COCOM 

Plus d'informations

Accédez au site web officiel du gouvernement : https://coronavirus.brussels/faq-covid/faq-covid-safe-ticket/#Hopitaux