Glossaire médical

Ou sélectionnez une lettre dans l’abécédaire

    Laparoscopie ou cœlioscopie

    Examen

    La coelioscopie, aussi appelée laparoscopie, est pratiquée afin d'établir un diagnostic qui permet de rechercher une anomalie indécelable par d'autres moyens (endométriose ou adhérences) ou de confirmer le diagnostic suspecté par d'autres examens (échographie ou examen clinique).

    De multiples interventions peuvent être réalisées par laparoscopie:

    • Ovariectomie uni- ou bilatérale: enlèvement d'un ou des deux ovaires.
    • Salpingectomie: enlèvement de la trompe utérine.
    • Kystectomie ovarienne: enlèvement d'un kyste sur l'ovaire.
    • Annexectomie uni- ou bilatérale:  enlèvement d'une annexe ou des deux annexes. L'annexe est composée de la trompe et de l'ovaire situés du même côté. 
    • Grossesse extra-utérine (GEU): grossesse située en dehors de la cavité utérine.

    Une laparoscopie peut être couplée à un laser CO² afin de détruire ou de retirer des lésions génitales.

    De quoi s'agit-il?

    Cet examen est réalisé sous anesthésie générale. Il permet d’observer l’intérieur de la cavité abdominale et en particulier les organes génitaux (utérus, ovaires, trompes) à l'aide d'une caméra de quelques millimètres, introduite par une incision au niveau de l'ombilic.

    Avant l'examen

    Comme il s'agit d'une intervention sous anesthésie générale, des examens préopératoires sont réalisés:

    • Une radiographie de thorax.
    • Une prise de sang.
    • Une consultation auprès d'un anesthésiste.

    Comment l'examen se déroule-t-il?

    L'intervention débute par une incision au niveau du nombril, par laquelle est introduite une minuscule caméra qui permet d’examiner l’intérieur de l’abdomen, et plus particulièrement les organes génitaux.

    Après l'examen

    Un hématome ou une infection (abcès de la cicatrice) peuvent survenir, nécessitant des soins locaux.

    Des douleurs sont parfois présentes et nécessitent l'utilisation d'anti-douleurs.