La prise en charge du diabète

Prise en charge du diabète

En Belgique, 600.000 habitants sont diabétiques. Parmi eux, 85 % souffrent d’un diabète de type 2. Ce type est le plus souvent associé à une alimentation trop riche et un manque d’exercice physique. Son dépistage est particulièrement important puisque la moitié des patients qui en sont atteints l’ignorent.

À l’Hôpital Erasme, une convention avec l’INAMI permet à une équipe pluridisciplinaire de traiter ces patients et de leur offrir gratuitement une éducation au diabète, les conseils d’une diététicienne et le matériel nécessaire aux injections d’insuline. Le patient est, quant à lui, tenu de se soumettre régulièrement aux analyses nécessaires au suivi de sa maladie.

Education et garde 24h/24

Chaque mois, une matinée est réservée aux patients dont le diabète requiert un traitement par l’insuline tandis qu’une autre matinée est réservée à un thème particulier tel que le type d’alimentation à privilégier ou la prévention des hypoglycémies. Une infirmière est présente en permanence pour répondre aux besoins des patients diabétiques, indépendamment du service où ils sont hospitalisés.

La Clinique du Pied diabétique

Les pieds sont particulièrement vulnérables chez les patients diabétiques. En effet, le diabète chroniquement mal équilibré a des conséquences négatives sur les nerfs périphériques qui peuvent être atteints d’une complication spécifique, la neuropathie diabétique. Cette neuropathie est caractérisée par une perte progressive de la sensibilité, en premier lieu des pieds. Cette neuropathie expose le patient à une insensibilité aux petites blessures qui seraient sans conséquence chez le sujet sain, mais qui risquent, chez le patient diabétique, de s’infecter.

La Clinique du Pied diabétique est entièrement consacrée à cette complication. L’équipe de la Clinique du Pied diabétique est composée de spécialistes du pied ou du diabète afin d’apporter les soins les mieux adaptés : diabétologues, chirurgiens vasculaires, dermatologues, podologues, chausseurs et infirmières spécialisées en diabétologie. C’est un service de troisième ligne qui traite des cas complexes pour le pied diabétique et le diabète de type 1 complexe par pompe à insuline et par l’éducation au comptage des glucides (insulinothérapie fonctionnelle).

Signalons l’existence complémentaire du Programme de l’Excès pondéral et de l’Obésité, et la Structure multidisciplinaire de Traitement du Diabète gestationnel.